Fantassins errants

forum du grandeur nature
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un moment de lucidité

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean de Couruel
Admin
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Un moment de lucidité   Mar 2 Nov - 20:39

Gabriel entra dans la place des sciences et s'installa sur le lit des blessés. Il avait une affreuse mine et l'éclairage de l'endroit ne l'aidait guère. Il s'appuya à l'aide de sa main droite sur le genou du même côté en tentant de reprendre de l'énergie qu'il n'avait plus. Lorsqu'il ouvrit la bouche, ce ne fut pas un soûlon qui parla, mais bien un homme qui se respecte:

-Puis-je te faire confiance?

Gabriel se redressât un peu et massa de sa main droite son bras gauche enveloppé de bandages.

_________________
Carl Cyr
Organisateur de Fantassins Errants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orange

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Un moment de lucidité   Mar 2 Nov - 20:58

Monsieur Orange entra entre l'entré de l'homme de science et le moment ou l'homme de science s'assit. Monsieur Orange commençait à rassembler des allumettes et une casserole lorsque l'homme de science parla. Monsieur Orange s'arrête net. Monsieur Orange se mordit la lèvre inférieur. Puis Monsieur Orange se retourna lentement, et articula:

-Oui.

Puis, Monsieur Orange se permit un sourire. De sa propre satisfaction, et aussi parce que l'homme l'impressionnait. Avoir assez d'esprit pour se libérer d'un poison par la simple volonté. Bravo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean de Couruel
Admin
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Un moment de lucidité   Mar 2 Nov - 22:27

Gabriel s'installa plus confortablement, comme s'il se préparait à un choc. Il commença tranquillement :

-Tu te souviens de la maladie de mort-vivant qui a frappé et frappe toujours par vague notre village? Je crains qu'après plusieurs expériences...

Il dénoua le bandage qui serrait son bras gauche.

-...malgré les trouvailles que nous avons faites pour combattre la maladie...

Le bandage était en partie dénoué. Une légère odeur de putréfaction s'y dégageait.

-...je n'ai été aussi affecté à mon tour. Néanmoins, les ingrédients que nous avons trouvé jusqu'à date, permettent de stabiliser à un certain point la maladie et d'éviter de propager la maladie trop rapidement. Cependant, il manque encore quelque chose pour que le remède.

Gabriel finit par enlever tout le bandage. Il le mit dans un seau en métal et alluma une allumette qu'il jeta dans le seau. Il marcha, légèrement chancelant vers la porte d'en arrière, l'ouvrit et mit le seau dehors. Gabriel revint vers Orange pour finir ce qu'il avait à dire. Maintenant, Orange pouvait voir les dégâts considérables sur le bras du scientifique. La peau était galeuse, noire, semé de boursoufflures violettes. Les muscles étaient atrophiés aussi, laissant d'un bras vigoureux, une épave de chair. Gabriel reprit :

-Cependant, comme vous pouvez voir. Mon bras me fait horriblement souffrir et la maladie fait son oeuvre. La douleur est tellement grande que je suis sur mon alcool le plus fort la majorité de la journée. Mon alcool, l'absinthe, mettrait à terre n'importe qui d'autre beaucoup moins habitué que moi. C'est le seul moyen que j'ai de survivre à la douleur. Mais cela m'affecte aussi dans mon travail et je ne suis plus capable de le faire. C'est pour cela que je vous donne la responsabilité de finir ce remède. Bien sur, vous pourrez toujours venir cogner à ma porte si vous avez besoin d'informations ou pour tout autre chose. Je serai occupé moi, la majorité du temps, à faire et à boire de l'alcool. Je vous serai reconnaissant si vous le faisiez.

Gabriel mit un autre bandage pour ne pas effrayer outre mesure le pauvre Orange.


_________________
Carl Cyr
Organisateur de Fantassins Errants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orange

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Un moment de lucidité   Mer 3 Nov - 18:39

Effectivement Monsieur Orange était un pauvre Orange, puisque Monsieur Orange recula légèrement lorsque la terrible maladie l'approcha. Monsieur Orange avait suivi tout le discours de l'homme en trémoussant son cure dent entre ses canines.

-Je m'en souviens très bien, et j'ai même commencé des démarches en ce sens. J'ai réussi à trouver l'ingrédient qu'il semble vous manquer; la fleur de vie, qui est en fait un fruit. Néanmoins ! Oh grand néanmoins, je n'en ai qu'une, et je ne sais pas exactement que faire. Mes intuitions préconisent de garder les pépins puis les replanter au printemps, et de faire de la compote; mais rien ni personne n'a réussi à infirmer ou confirmer mes intuitions. Car voyez-vous, et il faut que vous voyez, si je sais le plus qualifié pour vous succéder, je n'en reste pas moins le moins pire de cette bande de macaque. Le seul ingrédient que je connaisse est celui que je possède, et je sais que vous en connaissez d'autres. Alors voilà; oui quatre fois oui, je prend la relève, monsieur, quatre fois oui, mais mais mais, il me faut tout ce que vous savez, il me faut de vous un dernier effort surhumain, et après vous pourrez vous vautrez dans votre poison jusqu'à mon intervention. Des questions, commentaires, objections ?

Monsieur Orange avait parlé très très vite, légèrement courbé et agitant ses doigts nus à travers cieux et tasse de thé. Puis Monsieur Orange déglutit lentement. Mais Monsieur Orange ne s'était tout de même pas approché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean de Couruel
Admin
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Un moment de lucidité   Mer 3 Nov - 20:52

Gabriel regarda Orange et fut surpris de sa réponse. Malgré son talent inné pour les sciences, il n'en connaissait si peu. Que faire? Il devait tout de même faire quelque chose et la douleur le pressait. Il lança d'une voix teinté de douleur :

-Je vous donne accès à tous mes notes. Elles sont très peu lisibles, mais je pense que vous allez vous débrouiller. Bien sur, les livres qui me sont précieux ne sont pas pour tout le monde et même pas vous. Hmmpf... Ça fait mal!... Désolé. Ça arrive. J'ai écrit dans mes notes, ce qui a été observé chez les gens atteints de la maladie. Si vous réussissez à trouver la solution à la concoction de ce remède, vous allez être solicités partout je vous le dis et tout le monde voudra la recette du remède. L'argent et l'influence seront avec vous. Mais, échouez! et vous deviendrez le pire des malfrats aux yeux des gens... Ah là là, que je peux dire des balivernes quelques fois... j'ai besoin de mon alcool... j'ai mal...

Gabriel se contracta et ses bandages prirent une teinte mouillée verdâtre.

-L'alcool est dans la porte... de l'armoire en bas... cherchez dans le fond... hmrrfff hmpf!

Gabriel était pris de douleur de plus en plus.

_________________
Carl Cyr
Organisateur de Fantassins Errants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orange

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Un moment de lucidité   Lun 8 Nov - 18:39

Monsieur Orange n'aimait pas trop le regard d'étonnement de Gabriel, l'homme de science. Après tout, Monsieur Orange ne faisait que répéter exactement ce qu'on lui avait dit, n'osant pas expérimenter sur la seule et unique pomme qu'ils avaient. M'enfin. Puis, Monsieur Orange contourna très largement le malade avant d'ouvrir l'armoire en question contenant l'alcool, qu'il tint à l'aide de n'importe morceau de tissu trouvé dans son sac aux milles et un mystère. Puis, Monsieur Orange la déposa sur un tabouret pas trop loin de l'homme de science.

-Voilà. Et oui, je serais très intéressé à voir vos dites notes, puisque mes méthodes de recherche n'aboutissent pas depuis quelques temps.

Monsieur Orange balançait doucement un cure-dent. Puis Monsieur Orange retourna vers sa tasse de thé, prenant soin de jeter son morceau de tissu dans le même pot que celui utilisé par Gabriel un peu plus tôt.

Monsieur Orange buvait son thé en allumant une allumette. Puis Monsieur Orange buvait son thé en allumant un tissu potentiellement stérile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean de Couruel
Admin
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Un moment de lucidité   Mar 16 Nov - 16:55

Gabriel prit la bouteille d'alcool et prit une bonne rasade. N'importe qui ayant bu de cette façon de cette alcool serait tombé par terre. Gabriel déposa la bouteille et se rassit sur le lit, dans un état un peu brouillé. Il se coucha sur son lit et prit un moment pour laisser l'alcool le calmer. Il savait qu'Orange était tendu et ne savait plus comment agir. Après un moment qui pouvait sembler une éternité, L'homme de science se leva et marcha difficilement vers une cachette dans la salle. Avant cela, il ordonna à Orange de se tourner de bord. Il prit un grimoire de sa cachette et l'amena au comptoir. Gabriel invita son apprenti à le rejoindre en indiquant qu'il n'y a aucun danger et ouvrit le bouquin. Il était possible de lire en grosses lettes : Principe d'agencement des ingrédients.

-On va commencer par cette leçon. En science, dans n'importe quelle science, certains ingrédients réagissent ensemble pour former un produit dont on en exploite les propriétés. Puisque votre but et le mien est de créer un remède relativement puissant, il vous faudra connaître toutes les fonctions de chacun des ingrédients possibles de trouver normalement en premier lieu. Commençons par le premier chapitre : Les plantes de traitements et de guérions...

Essayer de deviner à quoi sert les plantes suivantes :

-Marguerite
-Rose
-Dent de lion
-Géranium

_________________
Carl Cyr
Organisateur de Fantassins Errants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orange

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Un moment de lucidité   Mar 11 Jan - 12:00

Monsieur Orange n'avait pas de formation d'herboriste; en revanche, Monsieur Orange connaissait les plantes pour leurs odeurs, selon leurs familles et selon les vapeurs qu'elles dégagent. Monsieur Orange avait aussi à son actif quelques essais erreurs dangereux qui ne lui servirent pas dans ce cas précis. Monsieur Orange savait écouter et bien parler.

"Marguerite ? Même famille que camomille. Digestion ?"

"Rose. Rose. Rose... Recueil des parfums de la Duchesse, troisième tablette de la bibliothèque de mon père... Bon sang. J'ai oublié la seconde partie. Oh. Voilà. Prescrire de l'eau de rose à les migraines."

"Dent de lion. Odeur sans intérêt. Je n'en sais rien. Pissenlit non ?"

"Géranium, magnifique odeur, douce, qui atténue les agrumes. Anti-Acide je dirais alors."

Monsieur Orange était un petit singe qui jonglait avec son savoir et qui s'en tirait trop bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean de Couruel
Admin
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Un moment de lucidité   Mer 12 Jan - 0:24

Gabriel écoutait son apprenti et était plus ou moins d'accord avec ses réponses. Cependant, il était étonné de la grande capacité qu'il avait à faire des liens. Un avantage certain!

-Il faut dire que vous avez une logique des liens vraiment importante. Mais faites attention, cette façon de procéder vous mènera à des erreurs monumentales. Bon... les réponses maintenant.

Pour ce qui est de la marguerite, elle sert comme un aide de soin de façon générale. La camomille sert pour la digestion. Bravo.

La rose sert de vivifiant, c'est à dire que sa fonction est de stimuler le corps tout en le relaxant. D'une étrange manière, elle réveille tout en relaxant.

Le dent de lion appelé pissenlit a une fonction de donner une odeur qui n'est pas agréable. Elle est surtout utilisée dans des mixtures que l'on laisse macéré pendant un bon moment.

Le dernier, le géranium, sert de contrôle des effets des plantes. Ses effets variables ne sont pas tous connus, mais il est sur que c'est une plante importante.

Il y en a d'autres des plantes et leurs effets sont différents aussi. Leurs effets individuels ne sont pas toujours les mêmes que les effets qu'ils peuvent avoir en synergie.

Gabriel prit la bouteille d'alcool vert et en prit une bonne gorgée pour faire taire la soudaine douleur qui venait de se pointer.

-Faisons des tests, c'est le meilleur moyen d'apprendre. Amenez des ingrédients et expérimentez. Vous pourrez me poser des questions en même temps. Bon... moi je m'allonge un moment, vous me permettez?

_________________
Carl Cyr
Organisateur de Fantassins Errants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orange

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 27/06/2010

MessageSujet: Re: Un moment de lucidité   Ven 21 Jan - 14:06

Monsieur Orange avait encaissé les remarques de l'homme de science en hochant doucement de la tête et en se mordant la lèvre. Monsieur Orange n'avait pas dit un mot jusqu'à la demande de s'allonger.

"Très certainement, faites, faites."

En cette saison plus froide, Monsieur Orange n'avait pas le goût de partir à la recherche des plantes qui se cachent aussi. Alors Monsieur Orange ouvrit sa besace, et Monsieur Orange en sortit quelques plantes. La plupart des plantes que sortit Monsieur Orange sentent bon, néanmoins, Monsieur Orange sortit aussi de son sac à mystère des plantes non reconnus pour leurs vertus: chardon, ail, etc. Sur la table, devant Monsieur Orange, il y avait quelques fruits (dont beaucoup de citron et une orange, et des framboises et des fraises, et des bleuets, et une petite pomme rabougrie). Devant Monsieur Orange, il y avait des plantes, des racines, des tubercules et des fines herbes. Des essences concentrés. Bref, il y en avait des choses, déjà. Le laboratoire d'un parfumeur recèle beaucoup de trésor pour l'herboriste, les deux se partageant les méthodes et les outils mais différant uniquement dans le but. Néanmoins, des plantes nommés ci-haut, Monsieur Orange ne possédait que quelques roses (et un extrait de concentré) et une tisane à la camomille...

"Cher Monsieur... Quand vous disiez "expérimentez", vous pensiez à ces ingrédients précis ou bien... n'importe quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean de Couruel
Admin
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Un moment de lucidité   Ven 21 Jan - 23:03

Le meilleur moyen d'expérimenter est de fabriquer des concoctions et de les tester! Faites des concoctions en modifiant seulement un paramètre à la fois. Comme cela, vous allez pouvoir voir comment fonctionne les ingrédients ensemble. Il y a une myriade d'ingrédients à votre portée dans la place des sciences. Allez-y comme vous voulez! ... Mais je vous préviens d'une chose, ne prenez pas le liquide gris qui se cache en quelque part...

_________________
Carl Cyr
Organisateur de Fantassins Errants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un moment de lucidité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un moment de lucidité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En ce moment à la télé...
» Testez Votre quotient De Lucidité
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantassins errants :: En jeu :: La seigneurie d'Ardel :: La place des sciences-
Sauter vers: